4/5

1 avis

4 3 2 1

[Livre]

Auster, Paul (1947-....). Auteur

Edité par Actes Sud. Arles (Bouches-du-Rhône) ; Leméac. Montréal (Canada) ; 2018

Isaac Reznikoff, devenu Ferguson en posant le pied à Ellis Island, incarne toutes les figures du destin proposées à l'individu par le monde et l'Amérique des années 1950, de l'enfance à l'âge adulte. Prix du Livre Inter étranger 2018. ©Electre 2018

Autres documents de la même série
Vérification des exemplaires disponibles ...

Où le trouver ?

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La pipe d'Oppen : essais, discours, préfaces | Auster, Paul (1947-....). Auteur

La pipe d'Oppen : essais, discours, préfaces

[Livre]


Série : Lettres anglo-américaines (Arles)
Auster, Paul (1947-....). Auteur
2016

Dans ces quatorze textes, l'auteur évoque des écrivains qu'il apprécie particulièrement, de Georges Perec à Samuel Beckett, mais aussi le cinéaste Jim Jarmusch. L'évocation de ses rencontres avec ces créateurs lui donne aussi l'occasion de s'interroger sur sa propre pratique de l'écriture. ©Electre 2016

Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits : roman | Rushdie, Salman (1947-....). Auteur

Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits : roman

[Livre]


Série : Lettres anglo-américaines
Rushdie, Salman (1947-....). Auteur
2016

Pour déjouer l'ennui, des djinns se mêlent aux hommes, mettant dans la balance immortalité contre la folie passionnée. ©Electre 2016

Traité du funambulisme | Petit, Philippe (1949-....) - funambule. Auteur

Traité du funambulisme

[Livre]


Série : Babel ; 1357
Petit, Philippe (1949-....) - funambule. Auteur
2015

Un essai sur l'art du funambule où l'acrobate décrit à la fois les exigences techniques du métier et expose ses réflexions sur la volonté d'absolu dont il est épris. Il évoque la peur et la solitude, le rêve et la poésie, l'audace, l'équilibre, la chute et la mort, etc. ©Electre 2017

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un pavé de la meilleure veine. A savourer ! 4/5

    Archie Ferguson est né au même endroit ( Newark -New jersey), et la même année que Paul AUSTER… à un mois près ! Serait-ce un hasard ? Il nous est permis d’en douter ! Dans ce pavé de plus de mille pages, l’auteur aborde une nouvelle fois des thèmes qui lui sont chers : l’identité et la place du destin dans l’existence humaine. Certes le lieu où l’on habite et nos origines familiales influencent notre parcours, mais les aléas de la vie (parents fortunés, revers de fortune, accident,…) ont également une forte importance. Selon les circonstances, l’avenir de Ferguson prendra un tournant, ou un autre… L’auteur nous propose ici différents scénarios. Le livre part dans une direction, fait demi-tour, s’arrête, repart… malgré ce désordre et le côté aléatoire de la narration, malgré les digressions, on continue notre lecture sans être forcément obligé de revenir sur nos pas. Paul AUSTER explore les différentes possibilités de l’individu dans les différents âges de la vie. Quête existentielle, apprentissage de la vie, initiation au métier d’écrivain, tels sont les ingrédients de ce roman. Ce qui se joue en définitif, ça n’est pas tant les personnes que Ferguson rencontrent sur son chemin, que ses préoccupations à chaque étape traversée et ce qu’il retire de ses diverses expériences. La petite histoire rejoint la Grande histoire. Celle de Ferguson ne peut pas faire abstraction des évènements historiques qui se vivent sous ses yeux. Paul AUSTER nous plonge dans un univers bien à lui. Afin de bien rentrer dans sa démarche, il est préférable de faire une lecture suivie de ce roman, sans se laisser distraire par un autre… à partir d’un certain moment, vous constaterez peut-être que vous vous laissez porter…

    par Lire et le Dire (Vieux Lille) Le 15 mai 2018 à 14:49