Une irrésistible envie de se gratter Cerveau & Psycho

[Presse en ligne]

Stephani Sutherland

Après une piqûre de moustique ou un eczéma, il est logique de se gratter. Mais que faire quand les démangeaisons sont chroniques ? Une nouvelle science, la pruritologie, révèle comment elles prennent naissance dans nos neurones. Pour qu’un jour elles ne soient plus qu’un mauvais souvenir.

Consulter en ligne

Suggestions

Du même auteur

Ces démangeaisons qui nous rendent fous | Stephani Sutherland

Ces démangeaisons qui nous rendent fous Pour la Science

[Presse en ligne]


Série : Tétraquarks et pentaquarks, 471 - 2017, 01/01/2017
Stephani Sutherland
2017

Piqûre d’insecte, eczéma, urticaire, allergie... : les démangeaisons associées peuvent nous amener à nous gratter jusqu’au sang. Les mécanismes physiologiques en jeu se dévoilent et révèlent des liens avec ceux de la douleur.

Ces démangeaisons qui nous rendent fous | Stephani Sutherland

Ces démangeaisons qui nous rendent fous Pour la Science

[Presse en ligne]


Série : Tétraquarks et pentaquarks, 471 - 2017, 01/01/2017
Stephani Sutherland
2017

Piqûre d’insecte, eczéma, urticaire, allergie... : les démangeaisons associées peuvent nous amener à nous gratter jusqu’au sang. Les mécanismes physiologiques en jeu se dévoilent et révèlent des liens avec ceux de la douleur.

Une irrésistible envie de se gratter | Stephani Sutherland

Une irrésistible envie de se gratter Cerveau & Psycho

[Presse en ligne]


Série : Comment bien utiliser ses émotions, 89 - 2017, 08/06/2017
Stephani Sutherland
2017

Après une piqûre de moustique ou un eczéma, il est logique de se gratter. Mais que faire quand les démangeaisons sont chroniques ? Une nouvelle science, la pruritologie, révèle comment elles prennent naissance dans nos neurones. Pour qu’un jour elles ne soient plus qu’un mauvais souvenir.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs