0/5

0 avis

The Stone River

[Vidéo en ligne]

Au début du XXème siècle, des carriers de Carrare traversèrent l’Atlantique pour travailler dans les carrières de Barre (Vermont, États-Unis). Dans les années 1930, le gouvernement Roosevelt lança une vaste collecte de témoignages oraux et photographiques, document irremplaçable sur l’Amérique de la Dépression dont Steinbeck a nourri «Les Raisins de la colère». Devant la caméra de Giovanni Donfrancesco, des résidents de Barre disent les propos transcrits d’habitants d’alors. Filmés dans leur environnement et avec leurs souvenirs, les "Barriens" actuels deviennent le centre d’un étonnant précipité d’Histoire. Dans les allées de Hope Cemetery, le gardien atteint de silicose qui aurait dû mourir à quarante ans comme les autres, vient donner corps pour de bon au passé, portant jusqu’à son terme ce dispositif de brouillage entre ici (l’Amérique) et là-bas (l’Italie), entre vivants et morts, entre pierre et poussière. (Charlotte Garson, extr. du catalogue Cinéma du réel 2014)

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs