Saviez-vous que vous pouvez sélectionner directement le texte à vocaliser ? Pour plus d'informations sur la vocalisation, rendez-vous ici
Ecoutez

We Don’t Care About Music Anyway

[Vidéo en ligne]

À l’écart, dans une une école à l’abandon, Sakamoto Hiromichi erre avec son violoncelle. La musique remplit peu à peu l’espace jusqu'à faire exploser une vitre. Dans une décharge, Otomo Yoshihide dépose une pièce de monnaie sur une platine radio. La pièce renvoie le bras de la platine inlassablement au même sillon, sur la même note cristalline. Yamakawa Fuyuki, un stéthoscope électronique scotché sur sa poitrine, fait résonner les battements de son cœur dans les ténèbres d’une caverne. Ce film met en scène le travail de recherche de huit musiciens tokyoïtes. À travers la musique, « We Don’t Care About Music Anyway » donne une vision dualiste de la réalité contemporaine de Tokyo : la vitrine clinquante de la société de consommation face aux déchets qu’elle engendre et face au désenchantement des lieux et des personnes laissées pour compte. Les musiques empruntées aux musiciens du film sont les parties d’un mélange sonore faisant interagir les prises de sons de la ville (décharges, échangeurs, cacophonie urbaine), brouillant délibérément les limites conventionnelles entre musique et bruit.

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs