Saviez-vous que vous pouvez sélectionner directement le texte à vocaliser ? Pour plus d'informations sur la vocalisation, rendez-vous ici
Ecoutez

Material

[Vidéo en ligne]

Thomas Heise (Réalisateur)

Une phrase, en exergue, donne la tonalité du film : «Il y a toujours quelque chose qui reste, un reste qui ne se résout pas. Les images trainent alors, elles attendent leur histoire». Celles de "Material" ont été réalisées dans l’urgence et la confusion des événements : elles ont été tournées à Berlin avant et après la chute du Mur. Le cinéaste, exclu de la DEFA, montre à travers elles la fin de l’ordre communiste en Allemagne de l’Est et les espoirs souvent déçus de l’après-89. Trois moments-clés dans ce film composé de plusieurs séquences sans lien apparent entre elles : la préparation collective (avec entre autres Fritz Marquardt) de la mise en scène de la pièce "Germania Tod in Berlin", de Heiner Müller ; la foule immense sur l’Alexanderplatz, confrontée aux dirigeants du Comité central du Parti quand les discours des hommes politiques se dissolvent en vaines logorrhées ; enfin, une prison où les agents pénitentiaires, les éducateurs, les détenus s’expriment sur leurs conditions. Thomas Heise n’a pas réalisé un panorama historique ; hormis quelques rares commentaires, rien n’est expliqué. Alternant le noir et blanc et la couleur, rythmant les images, il montre les situations dans toute leur intensité, capte l'Histoire en train de se dérouler. A des plans presque fixes succèdent des séquences plus rapides de circulation urbaine : ce sont des portes qui lentement et inexorablement se ferment, des trains qui défilent à toute allure, des maquettes étranges représentant des scènes et des personnages. Une musique tantôt élégiaque tantôt ironique les accompagne. Ainsi le cinéaste donne-t-il à son film une respiration nécessaire à la réflexion. C’est un film dense, complexe, parfois obscur, qui reflète cette période chaotique de l’histoire allemande.

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs