Portrait

[Vidéo en ligne]

Un village russe enseveli sous la neige. Hiver. Printemps. Eté. Des paysans posent devant la caméra deux ou trois minutes dans une parfaite immobilité. «Sergueï Loznitsa contracte dans ces étonnants portraits les mouvements contraires qui ailleurs dissocieraient l'art du photographe et l'art du cinéaste. […] Le spectateur guette les signes qui manifestent la vie des personnages.» (Serge Meurant, extrait de l'article d'Images documentaires n°50/51, 2004) «C'est en fait une manière, nous dit le cinéaste, d'inciter le spectateur du film à se retourner vers soi-même, une tentative de le pousser dans cette voie. Il s'agit d'un aller-retour en miroir.» Comme dans «Paysage», la bande son est composée comme une partition qui recrée l'univers sonore de chaque saison.

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs