Chiffres romains

[Formation en ligne]

Edité par eduMedia

Les chiffres romains s’écrivent à partir de 7 symboles combinés entre eux. Les symboles étaient à l’origine des signes graphiques maintenant confondus avec les lettres I, V, X, L, C, D, M.  Chaque symbole représente une valeur numérique, respectivement 1, 5, 10, 50, 100, 500, 1000.

D’autres nombres sont formés en combinant plusieurs symboles ensemble, en respectant des règles d’addition ou de soustraction. En numération romaine, les nombres s’écrivent de la gauche vers la droite.
En règle générale, les symboles sont rangés par valeur décroissante.

La valeur du nombre se déduit en additionnant les valeurs associées à chaque symbole : MMDCCLXXVII représente le nombre 2777 (1000 + 1000 + 500 + 100 + 100 + 50 + 10 + 10 + 5 + 1 + 1).

Les règles de soustraction s’appliquent uniquement aux symboles I, X et C. Ceux-ci peuvent être placés avant 2 symboles de valeur supérieure et seulement 2. Dans ce cas la valeur de I, X ou C se retranche à celle du symbole qu’il précède. 

  • Le symbole I peut être placé devant les symboles V et X : IV représente le nombre 4 (5-1), IX représente le nombre 9 (10-1).
  • Le symbole X peut être placé devant les symboles L et C : XL représente le nombre 40 (50-10), XC représente le nombre 90 (100-10).
  • Le symbole C peut être placé devant les symboles D et M : CD représente le nombre 400 (500-100), CM représente le nombre 900 (1000-100).

Mots clés :
chiffres histoire nombres numératie numération romains rome

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs