Sauter sur une comète

[Formation en ligne]

Edité par eduMedia

Est-il possible de se tenir debout, de marcher ou de sauter sur une comète ?

Comment tenir debout sur une comète ?

La gravité est la force qui attire tout objet vers le bas, ou plus précisément, vers le centre de masse. Pour une planète, ce centre de masse coïncide avec le centre de la sphère planétaire, mais pour une forme pas du tout sphérique comme 67P/Churyumov Gerasimenko, ce centre de masse est un peu plus complexe à déterminer et le champ de pesanteur subit de grandes variations selon l'endroit où s'effectue la mesure. Non seulement la gravité est très faible (entre 10.000 et 100.000 fois plus faible que sur Terre), mais en plus la verticale ne sera pas forcément la position d'équilibre !

Si un astronaute se tenait debout sur 67P, il pourrait ne pas être bien droit (perpendiculaire) par rapport au sol.

Comment marcher sur une comète ?

Si comme nous venons de le voir, se tenir debout n'est pas être à la verticale, alors vous comprendrez que le simple fait de vouloir marcher sur une comète relève du défi. Si quand bien même vous relevez ce défi, il sera important de marcher bien lentement en limitant votre force. Ne pensez même pas à sauter ou à courir au risque de vous placer en orbite !

Peut on sauter en l'air (en l'espace !) sur une comète ?

N'y songez pas sauf si un élastique vous retient au sol. La force d'attraction gravitationnelle est d'environ 10 m/s² sur Terre alors qu'elle varie entre 0.0001 et 0.001 sur la comète 67P. Cette intensité du champ de pesanteur à la surface d'un astre permet de déterminer la vitesse de libération (ou vitesse d'évasion). C'est la vitesse qu'il faut fournir à un objet pour qu'il s'arrache à l'attraction de cet astre. Pour la Terre, la vitesse de libération est de 11 km/s (40.000 km/h !). Voilà pourquoi il faut une puissante fusée pour y parvenir. Sur 67P/Churyumov Gerasimenko, la vitesse de libération est d'environ 1 m/s (3.5 km/h). Cette vitesse est donc facilement atteignable par la force humaine et un bon saut risque de vous envoyer dans le vide pour très très longtemps.

Pour ces quelques raisons, et bien d'autres, nous pouvons affirmer qu'aucun astronaute ne sera jamais déposé sur une comète de si petite taille. C'est aussi pour ces raisons, que le module Philae dispose de harpons pour s'ancrer dans le sol à l'atterrissage et ne pas risquer de rebondir.

Cliquer dans l'écran ou sur [play] pour sauter.


Mots clés :
67p chourioumov guérasimenko churyumov comète gravitation gravité newton rosetta saut vitesse d'évasion

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs