Le monument aux morts : un hommage aux combattants d’hier puis Découvrez Lille pendant la Grande Guerre par smartphone interposé

Localisation : Médiathèque Jean Lévy
Catégorie : Conférence

Le monument aux morts : un hommage aux combattants d’hier par Martine Aubry, ingénieur de recherche, IRHiS–UMR 8529.

À partir de 1919, on inaugure en France les premiers monuments à la mémoire des soldats morts pendant la Grande Guerre. 
Depuis 2009, à l’université de Lille (laboratoire IRHiS) nous avons mis en chantier une base de données interactive et collaborative sur ces monuments, à ce jour près de 26600 fiches sont présentes sur le site (https://monumentsmorts.univ-lille.fr) : plus de 900 pour le Nord, 960 pour le Pas-de-Calais. 


Grâce à ce recensement, analyses et statistiques sont possibles sur des sujets variés : l’architecture des monuments (architecte, sculpteur, marbrier…), les épitaphes qui présentent des différences d’une commune à l’autre, les inscriptions des soldats morts (par ordre alphabétique, par années de mort…), les dates d’inauguration, des comparaisons régionales permettent en évidence des caractéristiques et des particularismes locaux. Nous ferons un focus sur les monuments de la métropole.

Suivi de...

Découvrez Lille pendant la Grande Guerre par smartphone interposé par Christine Aubry, ingénieur de recherche, IRHiS–UMR 8529 et Arnaud Waels, gérant de la société Dévocité.

L’application « Ici-Avant. Guerre(s) en ville(s) » est uneexpérience de voyage dans le temps sur mobile (smartphone ou tablette), sous la forme d’une immersion dans le passé en 360° en réalité augmentée, adaptée à la déambulation en ville. Cette vision nous permettra de visualiser les photographies d’archives en contexte, en superposition du réel à la manière d’une fenêtre sur le passé. Les images d’archives se replaceront dynamiquement à l’écran en fonction de la position courante du visiteur.

L’expérience combine l’authenticité historique des archives documentaires avec le repositionnement géographique des images en temps réel dans la ville au présent, via l’écran du mobile. L’expérience in situ procure une sensation très différente de la consultation des images d’archives en dehors de leur contexte géographique et agit comme une fenêtre sur le passé.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs